Les Licences Ouvertes

Xavier Lavayssière bio photo Par Xavier Lavayssière

Au cœur des logiciels ouverts, une idée très simple: partager la recette de fabrication d’un logiciel et permettre à d’autres développeurs de l’améliorer ou l’adapter. L’opposé, les logiciels propriétaires ne divulguent pas leur fonctionnement. Né avec le mouvement du logiciel libre (Free Software), l’Open Source s’est élargit tant dans le concept que dans les champs d’application. C’est aujourd’hui un véritable industrie et culture qui domine largement internet.

Une invention juridique est à l’origine de ce mouvement. Imaginer que l’on puisse protéger une réalisation ou une œuvre pour s’assurer qu’elle reste accessible à tous. Au delà de l’idée, il est aujourd’hui prouvé que ces licences permettent de créer des logiciels plus sécurisés et facilitent une coopétition dynamique entre les acteurs.

Principales Licences Ouvertes

Licences libres

La principale licence est la GNU General Public License (GPL) qui s’applique aux logiciels. Elle accorde par avance à l’utilisateur les droits de :

  • copier le logiciel ou contenu
  • le rediffuser
  • le modifier
  • diffuser la version modifiée.

Une de ses principales caractéristique est d’être virale. Si vous utilisez du code libre dans un projet, l’ensemble du projet est libre lui aussi. Il possible néanmoins d’utiliser du code libre dans un projet propriétaire si il remplit une fonction bien distincte.

Linux, le système qui fait fonctionner la majorité des serveurs d’internet et tous les téléphones Android est sous licence GPL.

La Free Software Foundation (FSF) est une fondation de droit américain créée par Richard Stallman, informaticien du MIT à l’origine du concept de logiciel libre. Laissons le personnage expliquer lui même:

Licences Open Source

Les licences Open Source sont nées d’une volonté de compromis. Le code du logiciel est révélé, mais il est possible pour une entreprise de réutiliser ce code et le modifier sans avoir à partager à nouveau le fruit de leur travail. Beaucoup d’entreprises on recours à ces licences pour partager une partie de leur travail sur lequel elles veulent échanger avec la communauté. Il existe pléthore de licences avec quelques différences à la marge : BSD, MIT, Apache…

Le coeur de macOS et iOS est sous licence Open Source (BSD) ainsi que la plupart des librairies web ( React, Angular … ) .

Licences Creative Commons

Les licences Creative Commons (CC) sont un ensemble de licences régissant les conditions de diffusion et de modification de créations. Elles étendent les concepts du libre et de l’open source à d’autres créations littéraires et artistiques.

Ces licences permettent à tout utilisateur de reproduire et représenter en toutes circonstances, les œuvres visées par ces licences. Certaines des licences autorisent également les modifications, ou les usages commerciaux.

Les licences CC sont notamment utilisées sur Wikimedia Commons qui constitue une des plus conséquentes bases de données d’œuvres sous licences libres actuellement.

Cas pratique

L’essentiel du contenu de cette page est le fruit de nos doigts & neurones et donc protégé par le code de la propriété intellectuelle dès sa publication. Quelques lignes sont sous licence GNU Free Documentation License 1.2 (GFDL), puisque provenant du séduisant site de l’université Paris Sud

Comme nous sommes dans l’idée que les idées, c’est fait pour être partagé, on souhaite placer notre contenu en licence creative commons, sous le doux nom Attribution-ShareAlike 4.0 International. Ce qui veut dire que vous avez le droit de copier et l’adapter à condition de citer la source, l’auteur et de conserver la même licence.

Sauf! Le droit moral qu’un auteur en droit français conserve toujours et les lignes sous GFDL…

Conclusion

Il y a encore dix ans, les logiciels propriétaires dominaient le marché grand public et professionnel. La tendance s’est aujourd’hui inversée, mais les débats comme les standards et la neutralité d’internet en sont le prolongement : S’assurer qu’aucun acteur ne verrouille l’accès au savoir et au marché par des mesures techniques.

Pour plus d’informations

Licence Creative Commons

comments powered by Disqus