La nuit du code citoyen

Anne-Claire Sanz bio photo Par Anne-Claire Sanz
 

Le 4 mars dernier, dans plusieurs villes francophones, des inconnus se sont réunis pour partager leurs idées et leur expérience avec pour but d’imaginer les opportunités de renouvellement démocratique avec le numérique.

La Nuit du Code Citoyen est un projet de longue date de notre association qui s’est toujours intéressée aux passerelles existantes et potentielles entre les usages du numérique et les usages citoyen.

Il y a d’abord eu les conférences Civic-Tech, rendez-vous bi-mensuel pour débattre autour de questions citoyennes à l’heure du numérique. Puis il y a eu les ateliers d’Ada, qui nous ont permis de nous rendre compte de l’engouement du public pour les nouvelles technologies, la robotique, les nouveaux usages… Ces expériences nous ont conforté dans l’idée que la communauté était là, qu’il ne suffisait que d’un coup de pouce. Au fur et à mesure des rencontres, la Nuit du Code Citoyen était lancée. Le projet s’est vite étendu et plusieurs villes, associations et organisateurs nous ont rejoint.

Si bien que le vendredi 3 mars, nous étions 250, dans 9 villes différentes : Tunis, Montpellier, Lille, Rennes, Lyon, Paris, Narbonne, Toulouse et Aubervilliers. Dans chaque ville, l’événement s’est organisé de manière différente, avec toujours un objectif unique : développer des projets pertinents qui allient numérique et usages citoyens.

À Lyon, tout a été possible grâce à leur soutien : Epitech (qui nous a confié un bâtiment entier, Anciela, association d’accompagnement des entrepreneurs sociaux, Ma Voix, projet phare CivicTech de ces élections, I Guide U, application audio de découverte de la ville et Les petits plats d’Antoine, startup traiteur bio et local. Après de beaux échanges, deux projets ont été développés par les participants :

  • Démocratie et crustacés, un jeu de rôle pour découvrir les modes de scrutin
  • Votus Operandi Un système de vote original, facile d’utilisation et juste à utiliser dans les entreprises, les écoles et autres organismes

Dans les autres villes aussi, de nombreux projets se sont mis en place ! Un outil de suivi de file à Tunis, un jeu de création et de gestion d’un écovillage à Montpellier, un travail sur la sécurité des données à Narbonne et Lille, une plateforme de financement décentralisée à Auberviller, une librairie de langue des signe à Toulouse, des débats live sur Facebook à Paris, des capteurs maritimes à Rennes …

L’objectif de l’événement était aussi de mettre en relation les participants de chaque ville qui travaillent parfois sur des thématiques similaires. Plusieurs visio-conférences ont été organisées entre le samedi et le dimanche. Chaque ville a pu faire appel aux compétences des autres pour faire avancer ses projets..

image Nuit Code citoyen

La Nuit du Code Citoyen, ce fut donc événement collaboratif, citoyen et connecté. Mais surtout, la Nuit du Code Citoyen ne s’arrête pas là ! Dès le départ l’objectif était de s’inscrire dans la durée. Chaque mois, un rendez-vous sera organisé afin de continuer à développer les projets, suivre les avancées et générer des rencontres. La semaine dernière se tenait le premier événement à Rennes et ce weekend à Tunis.

A Lyon, ce sera le mardi 4 avril à l’espace Altnet. Que vous ayez participé à la Nuit du Code Citoyen ou vous vouliez découvrir, nous vous attendons pour continuer d’échanger et construire.

Vous portez un projet? Vous voulez organiser une Nuit du Code Citoyen dans votre ville? vous voulez participer? Nous préparons déjà l'édition 2018 :

Organisateur Porteur de projet Participant

Vous voulez être partenaires? [email protected]